Rapport comparatif 2022-2023

Résumés en fonction du budget et en fonction de la région 

Depuis près d’un demi-siècle, Orchestres Canada recueille et publie des renseignements sur les finances et l’auditoire des orchestres membres. Le rapport comparatif est partagé de façon confidentielle entre les orchestres participants et utilisé par Orchestres Canada à des fins de défense des intérêts et de recherche continue.  Le rapport comparatif 2022-23 contient des renseignements provenant de 76 orchestres. Il comprend tous les orchestres membres dont le budget est supérieur à 1,5 million de dollars, ainsi que la plupart des autres orchestres dont le budget a toujours été supérieur à 50 000 $.  

Les résumés 2022-23 sont compilés à partir des informations contenues dans le rapport. Ils donnent un aperçu de l’industrie canadienne des orchestres pour la saison 2022-23, consolidé de deux façons : par taille de budget et par région.  

Les pourcentages sont calculés de deux façons : 1) en se basant sur les totaux globaux, et 2) par des  » moyennes de pourcentages  » utilisant les pourcentages pour chaque orchestre participant. Cette approche est utile lorsqu’il s’agit d’examiner des échantillons relativement petits d’organismes de taille et de portée disparates, en particulier par région.   

Nous continuons à calculer le « coût par contact avec le public » (CPCP) dans les résumés. Il s’agit d’un calcul simple : les dépenses totales divisées par l’audience totale (en direct). Il s’agit d’un indicateur rapide de l’efficacité commerciale d’organisations de taille similaire et de l’efficacité d’un orchestre d’une année à l’autre.  

 

Résumé des résumés – 2018-19 à 2022-23 en fonction du budget et de la région  

L’impact dramatique de COVID-19 sur les orchestres a commencé en mars 2020 avec la fermeture des salles de spectacle. En l’espace de quelques semaines, de nombreux orchestres ont commencé à se tourner vers diverses formes de présentations en ligne. Comme on pouvait s’y attendre, les résultats financiers et les chiffres de fréquentation de la saison 2019-20 étaient bien inférieurs à ceux de la saison précédente.

La saison 2020-21 a été entièrement affectée par le COVID. Les budgets se sont encore contractés. La plupart des orchestres se sont tournés vers l’activité en ligne presque exclusivement. Les 2 843 000 spectateurs de 2018-19 sont tombés à 53 000 en 2020-21, soit une chute de 98 %!

L’année 2021-22 a marqué le début de la reprise. La minuscule audience en direct de 2020-21 a rebondi à 1 061 664, mais on est encore loin de l’audience de 2018-19, qui était de près de 3 millions avant l’introduction de COVID.

Dans le contexte des quatre années précédentes, 2022-23 est une lecture fascinante. Les budgets globaux étaient similaires à ceux de 2018-19, les dépenses de 2022-23 étant supérieures de 5 %. Cependant, les audiences en direct ont reculé de 700 000 personnes : 2,1 millions (2022-23) contre 2,8 millions (2018-19).

Au cours des trois années de COVID, les orchestres ont eu accès à des niveaux sans précédent de soutien gouvernemental ciblé. En 2022-23, ce soutien a considérablement diminué. De nombreux orchestres ont affiché d’importants déficits opérationnels, mais les positions de l’actif net sont restées stables, principalement en raison des excédents nets des trois saisons précédentes.

Activité en ligne : En 2018-19, l’activité orchestrale en ligne existait à peine et, compte tenu de sa rareté, nous n’avons ni recueilli d’informations à ce sujet, ni fait de déclaration. Cette situation a commencé à changer en 2019-20. En 2020-21, la « saison des salles de concert fermées », l’activité en ligne s’est épanouie, avec 67 orchestres déclarant une activité en ligne. En 2022-23, seuls 27 orchestres ont déclaré une activité en ligne.

Bien que ces résumés de résumés regorgent d’informations, nous hésitons à les analyser de manière excessive. Les saisons 2023-24 ont déjà atteint ou dépassé leur point médian. Nous nous attendons à ce que les chiffres pour 2023-24 soient différents, et nous espérons qu’ils montreront une croissance continue de l’audience.

Depuis que nous préparons le rapport comparatif et les résumés, nous ne nous attendions pas à voir des chiffres comme ceux des quatre dernières années. Nous vous recommandons ces résumés et le résumé des résumés pour qu’ils fassent l’objet d’une discussion vigoureuse au sein de votre organisme.

 

Avertissement 

Nous produisons ces résumés en utilisant des informations simples et des définitions communément acceptées, en évitant autant que possible les jugements subjectifs. L’exactitude des résumés dépend principalement de l’exactitude des informations fournies par les orchestres participants, suivie d’un transfert précis des informations vers les feuilles de calcul principales. Si des erreurs importantes sont constatées, nous vous serions reconnaissants de nous en informer.

Le tout respectueusement soumis,

C. Stephen Smith (statisticien, Orchestres Canada)
Février 2024