re-launch reprise poster

Les orchestres après la COVID-19

Le 25 mai dernier, dans le cadre de sa série d’activités d’apprentissage en ligne Reprise, Orchestres Canada a accueilli l’économiste et futuriste Linda Nazareth qui a fait part de ses réflexions au sujet de l’impact de la COVID-19 sur les orchestres, maintenant, à moyen terme et dans l’avenir. Durant son exposé regorgeant d’idées de 45 minutes, Linda a fait un bref survol des enjeux sociaux et des facteurs économiques qui touchent actuellement les orchestres, et elle a exploré l’évolution de l’orchestre comme « milieu de travail ». Nous vous encourageons à écouter l’enregistrement avec les diapositives joint.

Voici également cinq de nos leçons préférées que nous avons tirées de la séance de Linda.

1. Cette pandémie comporte trois stades et vous avez besoin d’un ou de plusieurs plans pour chacun

Linda a traité des trois stades clés de la pandémie et des répercussions de chacun sur les orchestres. Le premier (auquel nous nous trouvons encore au moment où nous rédigeons ces lignes) est celui des fermetures. Bien qu’il s’agisse à ce stade de rester visible et proche de son public, il est important aussi de songer à monétiser le contenu pour préserver la qualité et la quantité de la production. Le deuxième stade sera celui de la transition vers une reprise des activités. Comme beaucoup de gens sont durement touchés économiquement par la pandémie, les orchestres devront rajuster leurs activités et concevoir un plan qui fonctionnera dans une économie où de nombreuses personnes se retrouvent avec des moyens réduits. Le troisième stade est celui de l’avenir après le vaccin. Selon Linda, il ne s’agira pas d’un « retour à la normale ». La réussite à ce stade exigera un examen et une rénovation en profondeur des modèles opérationnels en place et un engagement authentique à offrir un produit de valeur aux communautés desservies.

2. Il n’est jamais trop tard

Linda a souligné l’importance de ne pas oublier les publics de base. Bien que les publics traditionnellement plus âgés des orchestres aient été touchés par la pandémie, les effets se font encore plus ressentir parmi les jeunes Canadiens. La population vieillissante du Canada crée une occasion d’élargir les publics de base. Il n’est pas trop tard pour communiquer avec les gens plus âgés qui n’ont pas traditionnellement appuyé les orchestres : ils pourraient fort bien, au fur et à mesure qu’ils vieillissent, être prêts à réorienter leur budget de divertissement, se détournant des groupes musicaux et des festivals pour privilégier le théâtre et les concerts de musique classique.

3. Notre place dans la société change constamment

Les orchestres devraient chercher à déceler d’éventuelles occasions dans  les nouvelles lacunes au chapitre des activités de loisirs traditionnelles puis modifier leurs démarches de programmation et de promotion pour en tirer parti. Linda a donné l’exemple de la musique orchestrale et d’autres activités culturelles comme solutions de remplacement aux voyages à l’étranger.  Les orchestres créent des expériences mémorables et transformatrices, proches de chez soi : pouvons-nous en profiter durant cette période où il sera plus difficile de voyager?

4. Nous offrons quelque chose qui ne peut pas être automatisé

Les travailleurs (y compris les musiciens et autres artistes) qui peuvent communiquer, qui offrent un point de vue distinctif et engageant, et qui sont ancrés dans leurs communautés font un travail qui ne peut pas facilement être remplacé ou automatisé.

5. Il y avait perturbation avant la COVID et il y en aura après

Les modèles opérationnels fragiles des orchestres nous rendent particulièrement vulnérables aux événements négatifs extérieurs. Linda nous a invités à profiter de la période actuelle pour nous rappeler de notre mission fondamentale et pour injecter une dose de résilience dans nos organisations : investir dans notre capital humain, améliorer les communications avec les intervenants internes et externes et être prêts à innover avant que les événements ne perturbent un statu quo insatisfaisant.

OC tient à remercier Linda de sa présentation informative et inspirante.  Pour avoir une idée de ses autres activités, allez à relentlesseconomics.com ou écoutez sa balado, Work and the Future.

En savoir plus sur les prochains événements dans la série Reprise. L’inscription est ouverte, ici.