Journée des orchestres à petit budget de la Conférence nationale

Nous sommes ravis d’annoncer une journée destinée aux administrateurs, directeurs musicaux et musiciens des orchestres à petit budget, dans le cadre de notre conférence nationale à Ottawa, le 13 juin.

Date et heure : Jeudi le 13 juin, 9h00-17h30
Lieu : Centre national des arts du Canada, 1 rue Elgin, Ottawa, ON K1P 5W1
Coût : 100 $ + TVH

Nous avons maintenant atteint la capacité maximum de participants. 

Programme

9h00-10h00 Café, inscription

10h00-12h00. Réunion entre pairs. Sujets :

  1. Points de vue sur les manières dont les orchestres à petit budget peuvent accéder à des sources de financement : Comment présenter une demande de financement pour qu’elle soit acceptée ?
  2. Comment faire beaucoup avec peu : Qui fera quoi ? Trouver, attirer et conserver des administrateurs et bénévoles hors pair.
  3. Créer et maintenir un orchestre communautaire solide : Comment attirer et satisfaire des musiciens de talent ? Comment trouver le bon directeur musical et quel rôle doit-il jouer ?
  4. Développer les publics : Comment pouvons-nous étendre, cultiver et diversifier nos publics ? Quelles techniques s’avèrent efficaces ?

12h00-13h00. Dîner en groupe

13h00-14h00. Réunion entre pairs

14h00 – 16h00. Choix d’ateliers sur les manières dont les orchestres peuvent rejoindre les populations de plus en plus diverses, quelle que soit leur façon de se définir dans leurs communautés. Choisissez une de ces options :

  1. La programmation à l’intention des personnes ayant des besoins spéciaux
  2. Les cheminements de carrière : Solutions à long terme et remèdes à court terme en matière de diversification des orchestres.
  3. La collecte de fonds (colloque)
  4. Les modèles opérationnels : La résilience, qu’est-ce au juste ? Atelier animé par Patrick Towell (Golant Media Ventures, et The Audience Agency)

16h00 – 16h30. Pause-café

16h30 – 17h30. Présentation d’experts : des données utiles sur les arts ! La récente étude démographique du Conseil des arts du Canada sur les conseils d’administration et employés des institutions financées au moyen du programme Inspirer et enraciner.

17h30. Conclusion du programme de la journée. Les intéressés peuvent participer aux activités suivantes à leurs frais.Inscrivez-vous à l’activité de votre choix ici.

  1. Visite à pied d’inspiration autochtone de la Colline du Parlement (coût 15-20 $ par personne ; inscription obligatoire)
  2. Concert d’OrKidstra (les billets sont gratuits mais doivent être réservés à l’avance)
  3. Dîner prix fixe au CNA; coût estimatif de 50 $ par personne, non compris les taxes, pourboires et boissons alcoolisées.

Conférence nationale complète

Si vous souhaitez vous joindre à nous pour les trois jours de la conférence, vous seriez également le bienvenu. Vous trouverez plus de renseignements  sur la page de la conférence nationale de notre site Web.

Merci, Micheline McKay, bienvenue Éric Dubeau

Un message de notre directrice générale, Katherine Carleton

Micheline McKayDepuis 2013, Orchestres Canada a le privilège de travailler avec Micheline McKay comme consultante en relations gouvernementales. Micheline a agi comme conseillère de confiance, analyste et source fiable d’information et de commentaires pour les employés, le conseil d’administration et le Comité sur la défense des intérêts d’OC. Son bon sens, ses normes éthiques élevées, sa discrétion, son travail acharné et ses réflexions politiques nous ont tous inspirés. J’ajoute, sur le plan personnel, qu’elle a été la meilleure et plus patiente corédactrice avec laquelle il ne m’a jamais été donné de travailler, maniant avec le plus grand aplomb mes révisions incessantes et mes plus folles élucubrations. Je me rappelle aussi avec énormément d’admiration le rôle qu’elle a joué lors de notre Journée des orchestres sur la colline en 2018 : les éloges passionnés à l’égard des orchestres qu’ont faits ce jour-là la ministre du Patrimoine canadien et les présidents et vice-présidents du Comité permanent du patrimoine canadien résultaient du tact et du sens organisationnel aigu de Micheline.

À l’automne 2018, Micheline nous a informés qu’elle fermait son cabinet pour se consacrer à autre chose, et nous lui avons fait de tendres adieux au nom de toute la communauté d’OC. Elle a accompli un travail exceptionnel pour nous au cours des cinq dernières années, et nous en sommes reconnaissants.

Éric DubeauLe 1er avril, Éric Dubeau deviendra le nouveau conseiller en relations gouvernementales d’OC. De son bureau juste à l’extérieur de Montréal, Éric a accumulé de nombreuses années d’expérience en tant que défenseur des arts, membre du personnel politique, observateur politique, dirigeant d’association, agent de subvention, consultant en arts et compositeur-interprète primé. Ses compétences singulières et son approche éclairée et axée sur la collaboration en font le successeur idéal de Micheline. Nous sommes impatients de travailler avec lui !

Trois raisons de participer à la conférence nationale

L’inscription est maintenant ouverte pour la Conférence nationale d’Orchestres Canada de 2019. Cette année, nous avons lancé de nouveaux niveaux de prix pour faire en sorte que la conférence soit aussi accessible que possible. De plus, nous ne saurions dire à quel point nous sommes emballés par le programme ! Voici trois raison de vous joindre à nous du 11 au 14 juin à Ottawa.

1. Profiter du savoir de conférenciers novateurs et fascinants

Nous sommes ravis d’accueillir des conférenciers à l’avant-garde du changement dans le secteur des arts. Nous avons notamment l’honneur de présenter :

  • Nina Simon, qui se concentrera sur les risques et avantages d’amener les communautés à s’impliquer plus étroitement avec nos institutions, et elle proposera des outils que vous pouvez utiliser pour discuter avec votre conseil et vos collègues de nouvelles possibilités d’impliquer la communauté pour renforcer l’impact de votre organisme.
  • Donna Walker-Kuhne, qui décrira des pratiques exemplaires dans le domaine de l’implication communautaire en discutant des mesures de réussite pour ces programmes. Elle présentera également des stratégies tangibles pour attirer et accroître un public multiculturel.
  • Dans le cadre de notre atelier préalable sur le numérique, Fiona Morris et John White de The Space exploreront des moyens vous permettant d’intégrer vos plans stratégiques et opérationnels à votre stratégie numérique.
  • Dylan Robinson qui nous aidera à mieux comprendre et traiter respectueusement les enjeux entourant l’appropriation culturelle au moyen d’un atelier et d’un débat d’experts.

2. Participer à la conversation sur la conception de l’orchestre du 21e siècle

Venez assister à des ateliers animés par des spécialistes et menés par des pairs pour participer à des conversations essentielles sur la manière dont les orchestres s’adaptent au 21e siècle. Grâce à des séances offertes simultanément sur des thèmes comme la gouvernance, le marketing, la collecte de fonds, l’engagement communautaire et les systèmes de formation des orchestres, ces conversations nous pousseront à explorer les transformations que nous pouvons opérer au sein de nos organismes.

3. Rencontrer vos pairs d’orchestres petits et grands des différentes régions du Canada

Que ce soit autour d’une tasse de café avant le début de la journée, durant des réunions structurées entre pairs ou au cours d’une activité sociale, la conférence nationale est un rappel important du fait que vous n’êtes pas seul. Elle inclut des périodes consacrées expressément à des pairs qui font un travail semblable au vôtre pour discuter des enjeux les plus sérieux auxquels vous faites face et produire des idées de solutions.

Résultats du sondage sur la satisfaction des membres d’OC

Le questionnaire de sondage a été envoyé à un contact de chaque orchestre (habituellement le premier dirigeant ou un membre du conseil). Des 125 organismes ciblés, 49 y ont répondu, en recul par rapport aux 55 organismes qui ont participé au sondage de 2016. Toutefois, sur le plan géographique, la version 2018 est plus représentative des membres d’OC, le Québec et l’Ontario étant légèrement sur-représentés, tandis que les autres provinces étaient donc légèrement sous-représentées, notamment la Colombie-Britannique.

Tant en 2016 qu’en 2018, les grands orchestres étaient sensiblement surreprésentés dans le sondage. Les orchestres dont le budget se situait entre un et cinq millions de dollars sont ceux qui ont répondu en plus grand nombre ; en effet, 15 des 18 orchestres membres de cette catégorie ont participé au sondage de 2018.

Prochaines étapes

Il est possible de réaliser certaines des améliorations suggérées au moyen de modifications techniques qui peuvent être apportées dans le cadre de nos moyens actuels. La reconstruction récente de notre site a par exemple permis de régler la question du long délai de chargement dans notre site Web. Les répondants ont aussi réclamé des rappels plus fréquents des programmes et services d’OC, et nous promettons de satisfaire à cette demande. Nous nous engageons également à commander ou réunir puis à communiquer grâce à notre site Web des ressources faisant autorité.

Nous reconnaissons qu’il faudra plus de temps et de ressources pour parvenir à certains résultats, notamment pour réaliser notre engagement à faciliter des communications améliorées et plus nombreuses entre les pairs (en ligne ou en personne). Nous avons également été intrigués par la suggestion de faire plus pour favoriser des réseaux de mentorat parmi les membres d’OC, de veiller à une meilleure transmission du savoir entre les dirigeants actuels et futurs et d’aider à l’établissement d’un plan de relève. Bien que nous ne puissions pas nous engager à entreprendre ce travail dès maintenant, vous nous avez inspirés à réfléchir plus sérieusement à la manière d’y parvenir et au moment d’agir.

Programmes et services

Ces questions visaient à déterminer l’importance que les membres attachent aux programmes et services d’OC (qu’ils en aient profité ou non). En général, les membres s’attendent à plus d’OC en 2018 qu’en 2016.

wdt_ID Programme/service Note moyenne 2016 Note moyenne 2018
1 Avis de postes 3,63 3,93
2 Répertoires des musicothèques d’orchestre 3,71 3,56
3 Webinaires de développement professionnel 3,24 3,5
4 Groupes de discussion par courriel 3,08 3,17
5 Défense des intérêts auprès du gouvernement 4,35 4,48
6 Modèles de lettres au gouvernement 3,32 3,69
7 Rapport comparatif 3,9 4,06
8 Modèles de lettres (contrats, guides, etc) 3,28 3,58
9 Infolettre mensuel 3,06 3,47
10 Conférences et ateliers 3,41 3,34 (Ateliers); 3,56 (Rencontres régionales); 3,83 (Conférence nationale)

Nous avons également demandé aux répondants d’indiquer leur degré de satisfaction à l’égard des programmes auxquels ils ont participé. Sauf pour les programmes d’assurance, les membres qui ont participé à nos programmes en étaient plus satisfaits qu’il y a deux ans.

wdt_ID Programme/service Note moyenne 2016 Note moyenne 2018
1 Avis de postes 3,76 4,23
2 Répertoires des musicothèques d’orchestre 3,55 3,56
3 Webinaires de développement professionnel 3,71 3,76
4 Groupes de discussion par courriel 3,18 3,61
5 Défense des intérêts auprès du gouvernement 3,8 3,91
6 Modèles de lettres au gouvernement 3,58 3,91
7 Rapport comparatif 4,18 4,28
8 Modèles de lettres (contrats, guides, etc) 3,6 3,78
9 Infolettre mensuel 3,37 3,93
10 Conférences et ateliers 4 3,75 (Ateliers); 3,88 (Rencontres régionales); 4,35 (Conférence nationale)

C’est aux démarches de défense des intérêts d’OC, à la conférence nationale et au rapport comparatif que nos membres attachent le plus d’importance. Il ressort des commentaires faits dans cette section que les répondants souhaitent vivement un renforcement des liens entre les membres (au moyen d’échanges en personne et en ligne) et une multiplication des activités de défense des intérêts. Comme les programmes d’assurance n’ont pas été jugés très favorablement, nous avons entamé des conversations avec les membres qui les ont utilisés pour mieux comprendre la situation.

Communication

Nous avons constaté une amélioration notoire du niveau de satisfaction à l’égard de nos communications. Le nombre de personnes qui n’utilisent aucune plateforme pour communiquer avec nous a aussi diminué (réponse sans objet).

wdt_ID Plateforme Note moyenne 2016 Note moyenne 2018 Réponse sans objet, 2016 Réponse sans objet, 2018
1 Site Web 3,31 3,61 11 % 6,38 %
2 Communications par courriel 3,61 3,96 11 % 0 %
3 Réseaux sociaux 3,1 3,82 38 % 27,66 %

En 2016 et en 2018, les répondants ont dit souhaiter une communication plus fréquente et accessible de listes sommaires des programmes et services offerts par OC. Les deux sondages ont aussi révélé, dans les commentaires, un désir soutenu de contacts entre les membres du personnel des organismes membres (notamment sous le niveau de la haute direction).

Connexions

Le degré auquel les répondants estiment avoir noué des relations professionnelles grâce à OC serait plus élevé. Toutefois, sauf pour la haute direction, presque tous les autres employés signalent des relations qui ne sont pas vraiment très développées.

wdt_ID Personnel Note moyenne 2016 Note moyenne 2018
1 Haute direction 2,85 3,9
2 Communication & Marketing 2,16 3,16
3 Abonnements, service à la clientèle 1,92 2,68
4 Directeurs artistiques 2,12 2,71
5 Développement, collecte de fonds 1,96 2,85
6 Finance 2,02 2,13
7 Opérations et production 1,83 3,14
8 Programmation, administration artistique 2,24 3,26
Ressources

Les questions à ce sujet étaient nouvelles et visaient à déterminer les sources d’information, de ressources, de conseils et de points de vue utilisées par nos membres ainsi que les pénuries de savoir qu’ils souhaiteraient voir OC combler. Les répondants ont à plusieurs reprises, déclaré qu’ils trouveraient très utile un programme national de mentorat ou d’échange.

Déclaration sur l’inclusion, la diversité, l’équité et l’accessibilité

Le questionnaire renfermait de nouvelles questions à ce sujet. 41 répondants étaient au courant de la déclaration IDEA ; 20 orchestres l’avaient adoptée tandis que sept autres ont affirmé qu’elle était sur le point de faire l’objet de discussions. Parmi ses orchestres, un se trouve en Colombie-Britannique, un en Alberta, deux en Saskatchewan, un au Manitoba, dix en Ontario, quatre au Québec, et un en Nouvelle-Écosse. La plupart (16/20) étaient des orchestres au budget supérieur à 1 million de dollars. Signalons en outre que 40 répondants (85 %) ont jugé cette initiative « importante » ou « très importante ».

Mission

La mission d’OC est : Orchestres Canada aide les orchestres canadiens à réaliser ensemble ce qu’ils ne peuvent accomplir seuls et leur offre dans les deux langues officielles ses services de recherche, de partage des connaissances, de convocation de réunions et de défense des intérêts. Les répondants étaient d’avis qu’OC réussissait plus vigoureusement l’accomplissement de sa mission en 2018 qu’en 2016, la réponse moyenne sur une échelle de 5 points passant de 4,13 à 4,3.

Campagne de dons correspondants

Le conseil d’administration et le personnel d’OC collaborent dans le cadre d’un défi de fin d’année : nous avons collectivement augmenté notre capacité de donner afin de créer un fonds de dons correspondants. Pour chaque dollar que nous recueillerons des donateurs avant le 31 mars (jusqu’à concurrence de 3 000 $), notre conseil d’administration et notre personnel verseront une somme égale au fonds. Que vous donniez 25 $ ou 500 $, vous serez heureux de savoir que votre investissement ira deux fois plus loin, mais seulement si vous faites votre don avant le 31 mars 2019.

Nous vous invitons à faire un don (et obtenir votre reçu officiel) dès aujourd’hui par l’entremise du formulaire CanaDon sur notre page de don. Merci beaucoup!

Katherine Carleton nommée membre de l’Ordre du Canada

Katherine Carleton, C.M.. with Her Excellency the Right Honourable Julie Payette, Governor General of Canada,

Katherine Carleton, directrice générale d’Orchestres Canada, sera reçue Membre de l’Ordre du Canada.  Gestionnaire des arts et musicienne accomplie, madame Carleton est à la barre d’Orchestres Canada depuis plus de 10 ans.   Auparavant, elle a assumé la direction générale de l’Orchestre symphonique de Kingston, l’Orchestre symphonique de la Nouvelle Écosse puis de l’Orchestre symphonique de Kitchener Waterloo.  Ses connaissances et son savoir-faire en matière de gestion des arts et de défense des intérêts sont reconnus et appréciés par toutes les instances qui appuient le développement des orchestres au Canada.

Clarinettiste de formation, Katherine Carleton a enseigné la musique et elle est membre de quelques ensembles musicaux tant à Peterborough qu’à Toronto.  Elle est diplômée des universités de Toronto (musique) et McGill (gestion).

« Les honneurs que reçoit Katherine en étant admise à l’Ordre du Canada, rejaillissent sur toute la communauté orchestrale canadienne », a souligné Gilles Choquet, président du conseil d’Orchestres Canada / Orchestras Canada, et directeur général de l’Orchestre symphonique de Longueuil.  « C’est une reconnaissance bien méritée pour une femme si dévouée à l’avancement des arts et de la culture et en particulier des orchestres, d’un bout à l’autre du pays.»