Relancer votre orchestre, partie 1 avec Chris Walroth

Principaux conseils à retenir de « Relancer votre orchestre – partie 1 »

Le 14 août dernier, Orchestres Canada a offert un webinaire animé par le gestionnaire Production du Toronto Symphony Orchestra, Chris Walroth. Chris a décrit certaines des mesures clés que les orchestres devraient prendre pour planifier la reprise en toute sécurité de leurs activités. Bien qu’il soit difficile de résumer en quelques points sa présentation et la discussion qui a suivi, en voici les points saillants.

1. Connaître les règlements en matière de sécurité publique en vigueur dans la municipalité et la province, ainsi qu’au pays.

2. Élaborer un plan personnalisé faisant entrer en ligne de compte les particularités de l’orchestre.
Pour relancer l’orchestre en toute sécurité, il faut prévoir une période de planification et de consultation avec les artistes, organisateurs, exploitants et détenteurs de permis. C’est à vous qu’il appartient d’évaluer les risques et de mettre en place des mesures pour réduire le risque d’infection parmi tous ceux qui participent à vos activités, qu’ils soient rémunérés ou bénévoles, artistes, travailleurs de l’arrière-scène, administrateurs ou membres du conseil.

3. Ralentir et respecter des bulles de sécurité
Sachant que la longueur des interactions augmente le risque de transmission, il faut réduire la durée des contacts et le nombre de personnes travaillant dans un même espace. Ralentir le processus, travailler avec moins de personnes, prendre plus de temps pour accomplir la tâche et n’autoriser dans un secteur donné que les personnes indispensables à l’accomplissement de la mission.

4. La communication est la clé
La communication et l’application sont les aspects les plus délicats d’une reprise en toute sécurité. Nous avons tous des routines et avons l’habitude de travailler d’une certaine manière, mais la reprise est un travail d’équipe qui exige le plein engagement de chacun. Il est important d’être constant et persistant, et de donner l’exemple du comportement qu’on souhaite voir chez les autres.

5. Tout documenter et organiser
Nous vivons une époque de bouleversements et de changements; la science et son interprétation continuent à évoluer. Il faut être organisé, documenter ses interventions et interactions, et essayer d’être même trop préparé. Cela permet de concentrer l’énergie nécessaire sur le traçage des contacts et d’autres protocoles nouveaux qui devront être en place au moment de la reprise.

6. Pratiques exemplaires pour les orchestres
Éviter autant que possible de partager le matériel (p. ex., instruments, porte-musique, instruments à percussion). Revoir la marche à suivre pour les répétitions afin de minimiser la durée d’exposition et le nombre de personnes qui travaillent ensemble en même temps. Revoir le déroulement des concerts et envisager des concerts plus courts et sans entracte. Le port d’EPI, comme le couvre-visage, devrait être obligatoire pour tous jusqu’à ce que tout le monde soit assis sur la scène et prêt à jouer. Comme Chris l’a fait observer : « Tout grand art s’accompagne d’une quantité de rebuts! » Faites en sorte qu’il soit aussi simple que possible pour les membres de l’effectif de se laver les mains et de jeter les articles qu’ils ont touchés.

Orchestres Canada continuera à suivre l’état de la reprise en toute sécurité dans les diverses sphères de compétence au Canada; nous sommes également impatients de poursuivre la discussion et l’apprentissage avec vous!

Diapositives de présentation : Relancer votre orchestre – Chris Walroth

Bibliographie : Bibliographie – Relancer votre orchestre