Nouvelle étude : Repenser la philanthropie culturelle à Montréal

Une étude récente sur la culture philanthropique à Montréal, publiée par le Conseil des arts de Montréal (CAM) et HEC Montréalindique que « cultiver activement des relations avec des particuliers qui sont proches de la pratique artistique et de la mission organisationnelle, pour voir apparaître des donateurs et des membres de conseils d’administration engagés. ».

L’étude, intitulée Repenser la philanthropie culturelle à Montréal : Les relations et la communauté, est réalisée par Wendy Reid, professeure en management à HEC Montréal, et a nécessité une analyse qualitative de plus de 50 études de cas et 100 entretiens avec des organismes artistiques de tailles diverses basés à Montréal, y compris des orchestres.

Couverture de l'étude

L’étude a fourni 4 recommandations clés pour aider à l’évolution de la philanthropie culturelle à Montréal :    

1- La stratégie : Les relations à long terme sont essentielles!   

Les événements de collecte de fonds, bien que potentiellement rémunérateurs, peuvent absorber beaucoup de temps et d’énergie.  Les organismes artistiques devraient se concentrer davantage sur le maintien et l’évolution de leurs relations avec les personnes proches de l’art et de la mission de l’organisme, en intégrant les galas et les événements dans le développement des relations afin de produire des donateurs et des membres du conseil d’administration engagés. Ces relations peuvent se poursuivre dans l’au-delà : n’oubliez pas les dons planifiés!    

2- La culture : Lier laphilanthropie à la pratique artistique  

Développer une culture de la philanthropie qui implique tout le monde, et inclure les membres du conseil d’administration, le personnel, les artistes et les bénévoles dans cette culture. Lier la fierté des artistes pour leur pratique artistique à la générosité des donateurs et intégrer les employés responsables des revenus dans le travail plus large de l’organisation.  

3- Les personnes : Artistes, travailleurs culturels et pairs   

Veiller à ce que les possibilités de formation et de développement professionnel – que ce soit pour les artistes ou les travailleurs du secteur artistique – mettent certain l’accent sur la philanthropie.  Les artistes, en tant qu’alliés potentiels dans les efforts philanthropiques, doivent être orientés vers le rôle que joue la philanthropie. Les stages devraient être une opportunité de développement professionnel dans le domaine de la philanthropie pour les travailleurs artistiques émergents. Les professionnels de la collecte de fonds peuvent bénéficier d’un échange entre pairs au sein du milieu.       

4- Lesoutils : Données et bases de données   

Pour favoriser de meilleures relations avec les parties prenantes, investir dans un logiciel de gestion des relations avec la clientèle dans lequel la billetterie et les données relatives aux donateurs travaillent ensemble, et instaurer une culture de l’analyse des données et de la culture numérique.  

Ressources   

Lire les faits saillants 

Lire l’étude complète 

Regardez la vidéo du lancement de l’étude, suivie d’une table ronde à laquelle a participé Annie Boisclair, directrice, financement à l’OSM. 

Lire le communiqué de presse